À la rencontre d’Ahmed Saïdi
Ahmed Saïdi pendant la préparation du Frontignan Thau Handball en janvier dernier.

À la rencontre d’Ahmed Saïdi

Pendant cette première partie de saison, les #NoirEtOr du Frontignan Thau Handball ont partagé des moments forts avec le public de Ferrari.

Des souvenirs qui se créent dès la séance d’entraînement pour les joueurs du FTHB.
Des séances de travail qui permettent aux supporters #NoirEtOr de partager des instants précieux au fil de la saison, résultat de ce travail préparatoire.

Cet exercice, Ahmed Saïdi le connait parfaitement.
Ahmed a travaillé depuis le début de la saison pour se remettre de sa longue convalescence, suite à une rupture du ligament croisé de son genou droit.
Il intégrera l’effectif Élite ce week-end pour son premier match contre Vernouillet samedi soir (Déplacement à suivre en live vidéo, samedi 01/02 à 20h30).

À la rencontre d’Ahmed Saïdi :

Salut Ahmed, peux-tu te présenter rapidement ?

« Je m’appelle Ahmed Saïdi, j’ai 22 ans.
Je suis Nantais et je joue sur un poste d’ailier droit»

Quel a été ton parcours avant de venir au FTHB ?

« Mes parents étaient tous deux handballeurs j’ai donc pris le pas.
J’ai suivi les sélections jeunes départementales et régionales, en parallèle je suis rentré au pôle espoir de Segré (Pays de la Loire) pendant 3 ans.
Après cela, j’ai découvert la Nationale 1 avec le HBC Nantes pendant 1 an, s’en sont suivis 2 ans à la CJ Bouguenais (Nationale) et la saison dernière à l’ASB Rezé en Nationale 1»

Pour quelle(s) raison(s) es-tu venu ici ?

« Le choix de Frontignan s’est fait pour deux raisons.
Tout d’abord j’avais l’envie de quitter la région Nantaise et de découvrir une autre ville.
J’ai donc postuler sur une Licence 3 Marketing/Vente sur Montpellier ce qui m’a amené ici.

Le choix de Frontignan était facile via les échos que j’avais eu concernant le club à savoir que c’est un club familial, avec une bonne ambiance et qui avait un projet sportif intéressant»

Peux-tu nous parler de ton indisponibilité de ce début de saison ?

« Ma blessure remonte au 3 février 2019 (on peut bientôt fêter les 1 ans -rires-), je me suis rompu le ligament croisé du genou droit sur une réception après un tir.
J’ai été opéré mi-mars et s’en est suivi la rééducation.
Toute cette phase a été longue car le handball me manquait, je voyais mes amis jouer sans pouvoir ne rien faire.
Au niveau des entraînements, je ne me suis pas précipité je m’étais fixé un retour en janvier.
J’ai donc été accompagné dans ma reprise athlétique pour retrouver une condition physique et musculaire afin de renforcer ce nouveau genou.
C’est une période qui a été longue car j’étais à l’écart du groupe avec Aurélien pour bosser de mon côté et j’étais impatient de retrouver le groupe et le terrain.
Mais j’ai été bien accompagné par tout le staff, les joueurs et mes proches»

Que penses-tu de ce début de saison de l’équipe ?

« L’équipe est actuellement 5ème avec un match en moins, et derrière des équipes qui possèdent le statut VAP.
L’impression que j’ai, c’est que la force du groupe est que chacun est prêt à aller à la guerre pour l’autre et c’est ce qui a permis d’aller chercher des victoires à l’extérieur comme à Vernon»

Peux-tu décrire le Frontignan Thau Handball en quelques mots ?

« Le FTHB pour moi c’est une famille, c’est un club où on se sent bien et ça se ressent au sein de l’équipe»

Un petit mot pour les supporters ?

« J’ai hâte de commencer ma saison, de jouer à Ferrari et en espérant qu’ils sont prêt à nous soutenir pour cette fin de saison. »

Merci Ahmed, et à très vite à Ferrari ! (Prochain rendez-vous le samedi 8 février contre Grenoble – billetterie disponible).

Ahmed Saïdi, ailier droit du FTHB

Laisser un commentaire

Fermer le menu